21/10/2006

La Chèvre

En introduction, je vous présente Praline, notre nouvelle compagne ... dans notre campagne !

C'est qu'elle a déjà déjà un sacré caractère la coquine ! Du tempéramment à revendre ... Dans sa quête au territoire, elle a déjà boxé d'un coup-de-boule notre pauvre chienne yorkshire Twiggy, qui a bien failli se retrouver dans le jardin du voisin ! Je vous laisse découvrir la belle en photo et ensuite, nous partons pour un peu de découverte sur la chèvre.

Voici donc Praline

pra006 (4)

 

Un peu d'histoire

La chèvre la plus connue, est certainement celle de monsieur Seguin. Mais ses ancêtres apparaissent déjà à la période néolithique (8000 ans avant JC.). Elle est domestiquée vers 7500-7000 avant JC. et n'apparaît en Gaule que 200 ans avant JC.

Elle était élevée pour :

- son lait;
- sa viande;
- ses boyaux, qui servaient à faire des cordes de violoncelles;
- sa peau, pour fabriquer des instruments de musique;
- ses poils, pour faire des cheveux de poupées, des pinceaux, du cachemire, du velours d'Utrecht.

Sa vie, ses qualités et ses défauts

La femelle chèvre donne naissance, en général à 2 chevreaux après 5 mois de gestation. Si un troisième chevreau naît on lui donnera le biberon, car sa mère n'aura pas assez de lait et contrairement à la vache elle n'a que 2 trayons.

Parlons du papa, le ... Bouc, on dit qu'il "pue", eh bien je vais vous dire un secret, mais chuuut ne lui dites pas, il serait vexé, c'est vrai, il pue !!!

Mais contrairement à ce que disent certaines personnes, ce n'est pas son urine, mais de petites glandes entre ses cornes qui sécrètent cette "délicate" odeur, et pourquoi, je vous le demande ?? pour plaire aux filles chèvres, bien sûr. En effet, l'odeur est surtout "explosive" en période de reproduction.

Comme ses cousins, le chamois et le bouquetin, la chèvre aime grimper et escalader les tas de cailloux, les rochers et même les .... arbres.

Elle s'apprivoise très bien et adore les câlins et les friandises (tout comme le bouc) bref elle peut se comporter comme un chien avec son maître. Nous venons de dire qu'elle appréciait les friandises, en fait elle est très gourmande, mais au désespoir du jardinier, elle préfère à l'herbe de sa pâture les écorces d'arbres, les rosiers, les jolies fleurs, et tous les petits buissons. Alors attention de bien fermer son enclos, sinon gare au jardin !

Pour finir, on peut dire qu'elles sont volontiers chahuteuses, se courent après, se donnent des coups de têtes, etc... Ces jeux permettent également d'établir une hiérarchie entre elles.

La chèvre actuellement est surtout élevée pour son lait, par rapport à son petit poids c'est une championne, car elle peut donner de 600 à 700 litres de lait par an.

Un peu de science

La chèvre est un mammifère de la famille des bovidés (comme les vaches) et de la sous famille des caprinés (comme les chamois). Elle peut vivre une douzaine d'années.

Comme tous les membres de sa famille, chacune de ses pattes se terminent par 2 doigts. Chaque doigt comporte un sabot (onglon) qu'il faut tailler 1 à 2 fois par an.

Les chèvres sont cornues ou mottes (c'est à dire sans cornes).

Lorsqu'elles ont des cornes, celles-ci sont souvent coupées (ou l'éleveur les empêche de pousser) dans les élevages, afin qu'elle ne risque pas de se blesser entre elles. A titre indicatif une chèvre, pour se défendre, a suffisamment de force pour tuer un chien d'un coup de tête.

La chèvre peut présenter des excroissances de peau, au niveau du cou, appelées pampilles ou pendeloques, ainsi qu'une barbe.

En France, elle se reproduit une seule fois par an, entre les mois d'août et de décembre, pour donner naissance 5 mois plus tard, à 2 chevreaux en moyenne.

Elle mesure en moyenne 60 cm au garrot (le garrot correspond à l'épaule). Son poids à l'âge adulte peut aller de 15 à 80 kg pour les femelles et de 20 à 120 kg pour les mâles.

La chèvre est un ruminant .... OUI mais encore ..... bon j'explique !

Une fois avalés, les aliments vont de suite dans la panse, puis passent dans le bonnet où ils sont prédigérés. La chèvre se couche et elle rote (oh la cochonne !) elle fait remonter les aliments en boulettes dans sa bouche et les mâche comme du chewing-gum (mais sans faire de bulles). Quand elle a fini de mâcher, elle avale. La boulette mâchée passe dans le feuillet puis dans la caillette et la chèvre recommence avec une nouvelle boulette.

Différentes races

Avec plus de 400 millions de têtes, les chèvres représentent le 4ème troupeau d'animaux domestique dans le monde et se déclinent en de nombreuses races, dont voici quelques représentantes :

- la Saanen : elle est d'origine suisse et toute blanche, c'est une des meilleurs laitières;
- la poitevine : poils longs, de différentes couleurs, spécialisée dans le fromage;
- l'alpine : sa robe est marron, c'est la plus répandue;
- l'angora : d'origine turque, elle a les poils longs, blancs et très fins. Ils servent pour la confection de la laine mohair;
- la chèvre du Cachemire : elle ne peut être élevée qu'au Cachemire (entre l'Inde et le Tibet) sa production de laine n'est que de 50 à 60 gr de laine par an.

Commentaires

Très interessant! Très interessant ce post, j'ai 2 chèvres, dont une qui est une vrai star (Cemille) et j'ai appris certaines choses grâce à toi. Merciii!

Écrit par : tichat | 18/12/2006

merci pour les commentaires mon mari et moi-même avons apprécié tes commentaires.
Nous avons une chèvre naine et un bouc nain également, mais il a été castré donc pas possible de faire avec lui, mais je pense que nous avons trouvé un endroit près de notre domicile où nous pourrons emmener notre petite Colline, qui est si gentille et nous suit partout. Si on la laissait faire, elle viendrait nous rejoindre sur la terrasse quand l'occasion est là pour faire un barbecue car les gens qui nous l'on donnée l'avait habituée à entrer dans la maison, mais nous pas; ils ont deux cabanes et dorment où ils veulent même à la belle étoile.
encore merci et bravo pour le blog.

Écrit par : Neusy - Scarano | 06/06/2007

le bouc nain merci pour ses précieux renseignements, j'ai un bouc depuis peu il se prénomme Ramsès, c'est un bouc nain, et je suis heureuse de pouvoir aller sur internet pour trouver des documentations aussi parfaites, merci du fond du coeur. Michèle

Écrit par : dargegen | 29/10/2007

Merci à tous pour vos gentils commentaires qui me vont droit au coeur. C'est tellement vrai : les chèvres et boucs (probablement) sont de véritables animaux de compagnie tels un chien ou un chat si on ... leur donne de l'amour ... comme tous les animaux d'ailleurs je pense ! Mais c'est vrai que c'est parfois surprenant de voir jusqu'où ça peut aller; la mienne, Praline, rentre aussi dans la veranda, et vient chiper des carottes et des patates dans les paniers de la cuisine si je laisse les portes ouvertes ... en soirée, je fume ma cigarette dans la veranda avec ma mère le We ... eh bien elle saute le muret de sa prairie pour venir nous rejoindre et quand je l'engueule, elle va mettre sa tête sur les genoux de ma mère lolll

Écrit par : Vero | 04/11/2007

tout savoir sur l'élevage des chèvres de race alpine et saanen Je suis un etudiant tunisien en terminal spécialité commerce international . J'aimerai savoir plus sur l'elevage des chèvres laitières dont le but est la production du fromage.
Pour cette raison que je vous consulte et je serai très reconnaissant si vous pouvez me fournir plus d'informations sur ce sujet ( condition d'elevage, alimentation, caractéristique de la race, consommation de bouc, chèvre et chevreau..)


Écrit par : Azzouz Anis | 20/11/2007

chevres laitieres je cherche un fournisseur pour des chevres laitieres pour l'elvages et la production laitiere

Écrit par : soughi abdelmalek | 10/09/2008

_çrà gogole

Écrit par : èèçrt: | 18/12/2008

bonjour pouvez vous m expliquer les avantage et inconveignat pour les bouc et ch-hevre et e me dir se qui serait le mieu pour nous se serait pour le ou la mettre avec 7 poules nous avon un petit garcon de 1 et demi pour qui sera au ange il adore merci de me repondre sur mon adresse mail nous allons voir samedi bonne soiree

Écrit par : CELINE | 05/05/2009

renseignements j'ai beaucoup apprécié votre présentation de la chèvre. C'est un animal qui m'a toujours intéressée (depuis la chèvre de M.Seguin). A l'âge de la retraite, j'aimerai acheter un petit élevage et me lancer dans la fabrication des fromages que j'aime autant que la chèvre! est- ce possible? si vous pouvez me conseiller, d'avance Merci!

Écrit par : zephir christiane | 31/03/2010

Merci pour votre présentation très bien rédigée, ce qui fait plaisir quand la grammaire et l'orthographe sont si mal partagées. Ca me rend chèvre de voir des fautes de français, non que je soie professeur, mais quand même ....

Je ne connaissais pas les chèvres mais depuis 6 mois je me suis occupée d'un couple de naines alpines que ma fille m'avait laissées en "pension" ... un peu prolongée. Un chevreau est né le 14 juin 2011, à 4h42. Et il m'est resté sur les bras car la mère n'a pas voulu s'en occuper (problème de mamelle). La semaine qui a suivi, nourri au biberon avec un lait maternisé, il a failli perdre sa petite vie si fragile (manque de colostrum = il n'avait pas un brin d'immunité). Des problèmes dans les articulations se sont révélés très inquiétants. Nos deux vétérinaires l'ont pourtant tiré d'affaire. Tous les jours il partage un moment avec ses parents, dans la prairie, où il apprend sa vie de chèvre (mimétismes, hiérarchie). Il a commencé de manger des graminées, et mille autres choses, dont du lichen, des mousses, des feuilles sèches, du bois décomposé. Il rumine déjà. C'est épatant de voir avec quelle rapidité il apprend son autonomie. Il vit dans un environnement un peu propret, pour le temps de consolidation de son immunité active, processsus qui dure environ cinq mois.

Et dort avec le chat.
C'est une belle histoire
Vive le bicous.

Écrit par : bourdon | 23/07/2011

je viens de me procurer une petite chévre qui devait mourrir je la nomme alisée j espére etre a la hauteur pour la rendre heureuse j aurais besoin de conseil merci d, avance

Écrit par : roussel | 16/10/2011

Les commentaires sont fermés.