21/10/2006

La Chèvre

En introduction, je vous présente Praline, notre nouvelle compagne ... dans notre campagne !

C'est qu'elle a déjà déjà un sacré caractère la coquine ! Du tempéramment à revendre ... Dans sa quête au territoire, elle a déjà boxé d'un coup-de-boule notre pauvre chienne yorkshire Twiggy, qui a bien failli se retrouver dans le jardin du voisin ! Je vous laisse découvrir la belle en photo et ensuite, nous partons pour un peu de découverte sur la chèvre.

Voici donc Praline

pra006 (4)

 

Un peu d'histoire

La chèvre la plus connue, est certainement celle de monsieur Seguin. Mais ses ancêtres apparaissent déjà à la période néolithique (8000 ans avant JC.). Elle est domestiquée vers 7500-7000 avant JC. et n'apparaît en Gaule que 200 ans avant JC.

Elle était élevée pour :

- son lait;
- sa viande;
- ses boyaux, qui servaient à faire des cordes de violoncelles;
- sa peau, pour fabriquer des instruments de musique;
- ses poils, pour faire des cheveux de poupées, des pinceaux, du cachemire, du velours d'Utrecht.

Sa vie, ses qualités et ses défauts

La femelle chèvre donne naissance, en général à 2 chevreaux après 5 mois de gestation. Si un troisième chevreau naît on lui donnera le biberon, car sa mère n'aura pas assez de lait et contrairement à la vache elle n'a que 2 trayons.

Parlons du papa, le ... Bouc, on dit qu'il "pue", eh bien je vais vous dire un secret, mais chuuut ne lui dites pas, il serait vexé, c'est vrai, il pue !!!

Mais contrairement à ce que disent certaines personnes, ce n'est pas son urine, mais de petites glandes entre ses cornes qui sécrètent cette "délicate" odeur, et pourquoi, je vous le demande ?? pour plaire aux filles chèvres, bien sûr. En effet, l'odeur est surtout "explosive" en période de reproduction.

Comme ses cousins, le chamois et le bouquetin, la chèvre aime grimper et escalader les tas de cailloux, les rochers et même les .... arbres.

Elle s'apprivoise très bien et adore les câlins et les friandises (tout comme le bouc) bref elle peut se comporter comme un chien avec son maître. Nous venons de dire qu'elle appréciait les friandises, en fait elle est très gourmande, mais au désespoir du jardinier, elle préfère à l'herbe de sa pâture les écorces d'arbres, les rosiers, les jolies fleurs, et tous les petits buissons. Alors attention de bien fermer son enclos, sinon gare au jardin !

Pour finir, on peut dire qu'elles sont volontiers chahuteuses, se courent après, se donnent des coups de têtes, etc... Ces jeux permettent également d'établir une hiérarchie entre elles.

La chèvre actuellement est surtout élevée pour son lait, par rapport à son petit poids c'est une championne, car elle peut donner de 600 à 700 litres de lait par an.

Un peu de science

La chèvre est un mammifère de la famille des bovidés (comme les vaches) et de la sous famille des caprinés (comme les chamois). Elle peut vivre une douzaine d'années.

Comme tous les membres de sa famille, chacune de ses pattes se terminent par 2 doigts. Chaque doigt comporte un sabot (onglon) qu'il faut tailler 1 à 2 fois par an.

Les chèvres sont cornues ou mottes (c'est à dire sans cornes).

Lorsqu'elles ont des cornes, celles-ci sont souvent coupées (ou l'éleveur les empêche de pousser) dans les élevages, afin qu'elle ne risque pas de se blesser entre elles. A titre indicatif une chèvre, pour se défendre, a suffisamment de force pour tuer un chien d'un coup de tête.

La chèvre peut présenter des excroissances de peau, au niveau du cou, appelées pampilles ou pendeloques, ainsi qu'une barbe.

En France, elle se reproduit une seule fois par an, entre les mois d'août et de décembre, pour donner naissance 5 mois plus tard, à 2 chevreaux en moyenne.

Elle mesure en moyenne 60 cm au garrot (le garrot correspond à l'épaule). Son poids à l'âge adulte peut aller de 15 à 80 kg pour les femelles et de 20 à 120 kg pour les mâles.

La chèvre est un ruminant .... OUI mais encore ..... bon j'explique !

Une fois avalés, les aliments vont de suite dans la panse, puis passent dans le bonnet où ils sont prédigérés. La chèvre se couche et elle rote (oh la cochonne !) elle fait remonter les aliments en boulettes dans sa bouche et les mâche comme du chewing-gum (mais sans faire de bulles). Quand elle a fini de mâcher, elle avale. La boulette mâchée passe dans le feuillet puis dans la caillette et la chèvre recommence avec une nouvelle boulette.

Différentes races

Avec plus de 400 millions de têtes, les chèvres représentent le 4ème troupeau d'animaux domestique dans le monde et se déclinent en de nombreuses races, dont voici quelques représentantes :

- la Saanen : elle est d'origine suisse et toute blanche, c'est une des meilleurs laitières;
- la poitevine : poils longs, de différentes couleurs, spécialisée dans le fromage;
- l'alpine : sa robe est marron, c'est la plus répandue;
- l'angora : d'origine turque, elle a les poils longs, blancs et très fins. Ils servent pour la confection de la laine mohair;
- la chèvre du Cachemire : elle ne peut être élevée qu'au Cachemire (entre l'Inde et le Tibet) sa production de laine n'est que de 50 à 60 gr de laine par an.